Logo JP Energie Environnement

JPee est un producteur indépendant français d’énergies renouvelables. Depuis 2004, l’entreprise familiale, développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et des centrales photovoltaïques. La société est implantée à Caen (siège social), à Paris, à Nantes et Montpellier.

Développement

JPee maîtrise toutes les étapes du développement d’un projet : de la prospection de sites à l’obtention de toutes les autorisations administratives.

Financement

JPee assure le montage financier des projets : fonds propres et dettes bancaires. Chaque projet est ouvert à l'investissement participatif (investisseurs privés, publics, éco-épargne citoyenne)

Construction

JPee gère la construction de ses projets. Ses équipes pilotent les chantiers depuis les phases d'avant projet-projet jusqu'à la mise en service.

Exploitation et maintenance

JPee assure l’exploitation et la maintenance de ses centrales et propose également ses services pour le compte de tiers.

Bureaux d’études missionnés

Expertise naturaliste (faune, flore et habitats)

Bureau d’études ENVOL Environnement

408 Rue Albert Bailly
59290 Wasquehal

www.envolenvironnement.fr

Expertise paysagère

Bureau d’études ABIES

7, avenue du Général Sarrail
31290 Villefranche-de-Lauragais

www.abiesbe.com/

Expertise acoustique

Bureau d’études VENATHEC

112 rue des Coquelicots
59000 Lille

www.venathec.com

Assemblier étude d’impact

ATER Environnement

38, rue de la Croix Blanche
60680 Grandfresnoy

www.ater-environnement.fr

Le territoire

La commune de Haussy

La commune de Haussy est une commune située dans le département du Nord (59). En 2015, elle comptait 1545 habitants. Depuis 2016, un parc éolien est installé sur la commune : le parc éolien de la Chaussée Brunehaut, exploité par JPee.

http://www.haussy.fr

La Communauté de Communes du Pays Solesmois

La Communauté de communes a été créée en 1994 entre quatre communes : Beaurain, Romeries, Saint-Python et Solesmes. En 2002, les sept communes du SIVOM de l’Ecaillon (Bermerain, Capelle, Escarmain, Saint-Martin-sur-Ecaillon, Sommaing, Vendegies-sur-Ecaillon et Vertain) rejoignent cette structure intercommunale, ainsi que quelques communes isolées : Montrécourt, Saulzoir, Haussy et Viesly.

http://www.ccpays-solesmois.fr

Le partenariat public/privé entre la CCPS et JPee

A l’échelle du Cambrésis, un premier Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), a été mené sur la période 2011-2016 et, fort de son bilan, sera prolongé par un deuxième Plan en cours d’élaboration pour la période 2018-2023. La Communauté de Communes du Pays Solesmois s’inscrit dans ces ambitions et souhaite s’engager dans un plan communautaire en faveur du développement des énergies renouvelables pour et par le territoire.

Au regard des caractéristiques du Pays Solesmois, quatre sources énergétiques constituent le socle de ce « plan EnR » : l’éolien, le solaire, le biogaz (méthanisation) et le bois. Cette stratégie communautaire pluriannuelle permettra à la CCPS d’inciter, d’accompagner, voire de prendre part au développement de productions énergétiques à partir de celles-ci, et ce, de manière raisonnée. Le principe général de ce « plan EnR » prévoit, selon une logique circulaire et solidaire, d’affecter les ressources d’exploitations de certains projets à d’autres actions tant publiques, que privées en faveur de la transition énergétique, à l’échelle des quinze communes membres.

Considérant la possibilité offerte aux collectivités territoriales et leur groupement de participer au capital de sociétés de développement, la CCPS a pris l’initiative d’un appel à projet en juin 2018 et a sélectionné JPee qui s’est inscrit dans une démarche de co-développement raisonnée.

Par délibération du 12 décembre 2018, dans le cadre de la participation au capital, la Communauté de Communes s’engage à contractualiser avec JPee sur la base d’un protocole d’accord, encadrant la future société par actions simplifiées pour les étapes de développement, de financement, de construction, d’exploitation et de maintenance.

Dans le cadre de ce partenariat, le bloc communal entrera au capital de la société d'exploitation créée pour ce projet à hauteur de 49,9% des parts, laissant 50,1% des parts détenues par le développeur-exploitant éolien JPee.